PEUGEOT 403

Deux mois pour une restauration complète

Les dernières vignettes du pare brise datent de 1999…

A croire, comme on le disait à l’époque, qu’elle ne passerait pas l’An 2000!

Une Peugeot 403 7CV de 1963, dans sa version luxe, avec toit ouvrant, déflecteurs de vitre avant, et s’il vous plait Madame, miroir de courtoisie pour le passager! Tout la rapprochait ainsi, à l’époque du modèle 8CV, qui était sur sa fin de vie. En tant que 7CV, Son moteur était le 1300cc de la 203, et  elle affichait  quelques « lacunes  esthétiques » caractéristiques, comme la calandre basique et les pare chocs sans butoirs, détails pour le moins saugrenus, sinon un tantinet frustrants.

Restaurer cette 403 pour le mariage du fils de mon ami David P. au mois de mai; voilà le défi de taille que le garage s’était lancé.   Mais pas un petit chantier…. une restauration totale, dans les règles, en partant d’une base complètement démontée il y a bientôt 20 ans, avec ses milliers de pièces bien répertoriées dans des dizaines de petits sachets….

Lui redonner toute sa vigueur d’antan et le look plus sympa de la 8CV en lui offrant les atours manquant à sa naissance.

 

C’est donc une caisse vide, pleines de boites et de petits sachets, sur ses quatre roues, qui est arrivée au garage les Phares Jaunes fin février…

Du non-stop pendant deux mois...

A peine arrivée, la voiture est tout de suite partie en carrosserie et peinture chez Jean Claude, qui a fait une fois de plus des merveilles, en lui redonnant sa magnifique robe d’origine, le beige  SO1045.

Une fois de retour au garage, c’est le début du remontage et de la restauration de l’ensemble des éléments de la voiture. Toutes les parties freinage, refroidissement, chauffage, échappement, électricité sont refaites a neuf. Le moteur et la boite de vitesses révisés, tous les vitrages remontés avec joints et glissières neuves (et même ceux des déflecteurs de vitres avant, pas une mince affaire!!).

Ciel de toit et toit ouvrant....

Alors là…gros dossier, et Sergio (sellerie GARA, Rue Vauban, Lyon6) m’avait prévenu: j’allais en baver…, ne serait ce que pour remettre la lunette arrière après la pose du ciel. Le remontage du toit ouvrant fut déja une grosse étape, pour le régler correctement, et le poser sans faire de dégats sur la partie mobile entoilée préalablement. C’était ensuite au tour de la pose du tissu, tendu à l’origine grâce à des morceaux de cartons cloutés dans la doublure de tôle… tout un programme!  Sans parler des retours de tissu dans l’armature du toit ouvrant, et cerise sur le gateau: la fameuse lunette arrière que l’on a fait rentrer au démonte-pneu- mais oui!- par l’intérieur. Seul c’était impossible, heureusement que l’ami Etienne est venu me prêter main forte pour une matinée de réjouissance!

Ouf, le résultat est plutôt convaincant, le tissu de chez ENPI est solide mais très salissant, attention aux mains sales !!  j’ai du me les laver vingt fois pendant le travail!

 

:

La sellerie, mais les sièges pour un peu plus tard....

Une fois ce gros morceau terminé, le reste du travail de sellerie s’annonçait plus relax. Isolant sur le plancher; goudron et thibaude en crin, remontage des joints de carroserie et tours de porte, panneaux de porte tout neufs (merci a Benjamin, Sellerie Overtime, Caluire). La réfection des sièges est quant à elle laissée aux soins du propriétaire, pour acceuillir la robe de la mariée comme il se doit…

 

Finitions et contrôle technique

Sans doute la phase la plus satisfaisante et gratifiante de la restauration, avec quand même sa petite pointe de stress en croisant les doigts pour qu’il n’y ait pas de tuile… Les assemblages finaux, le concret, le moment où on trouve que « ça a de la gueule! » Compartiment moteur comme neuf, les beaux pneus Michelin X, les premiers essais et réglages autour du paté de maisons, et le contrôle technique vierge pour valider les diines et dizaines d’heures de travail, que l’on finit par ne plus compter….

Et que dire de plus… la 403 a vraiment une place à part dans mon coeur, j’adore cette voiture. Elle est simple, belle, agréable à conduire, à fortiori quand une restauration lui a redonné toutes ses qualités d’origine. Celle ci est reparti pour longtemps, et on souhaite aux mariés la même longévité!!

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *